Les hommes qui défendent leur droit de payer des femmes pour les violer se croient obligés de rappeler ce cliché irrritant: que la prostitution serait « le plus vieux métier du monde ».
D’abord, historiquement, c’est faux–la prostitution n’est pas le plus vieux métier du monde.
Mais même si c’était vrai, en quoi l’ancienneté de la prostitution constituerait-t’elle un argument en sa faveur?
L’excision, le mariage d’hommes adultes avec des fillettes , l’esclavage, la torture, la lapidation des femmes adultères sont aussi des pratiques qui existent depuis des milliers d’années. Cela ne justifie en aucun cas leur perpétuation.
Au contraire, le fait que ces pratiques patriarcales barbares aient été en vigueur pendant des millénaires devrait plutôt inciter à les faire disparaître le plus rapidement possible.

Publicités